Splendid's


de Jean Genet

Splendid's a une place à part parmi les autres pièces de Jean Genet. D'abord parce qu’il la dénigrait, ne voulait pas qu'elle soit éditée, même s'il l'a réécrite à plusieurs reprises. Pièce a part aussi, parce qu'elle concentre à elle seule tous les thèmes qui sont développés dans le reste de son œuvre : le sacré, la mort, la mise en abîme des modes de jeu (le théâtre dans le théâtre), la représentation sociale/théâtrale, la trahison, la transfiguration… Enfin c'est peut-être sa pièce la plus cynique, comique.

Entre ciel et terre, au septième étage d’un hôtel de luxe, le Splendid’s, sept gangsters rejoints par un policier en rupture de légalité, défient l’ordre public : ils ont enlevé la fille d’un millionnaire américain, dans l’idée de demander une rançon. La fille succombe « accidentellement ». Pour sauver la situation et retarder l’assaut des forces de police, le chef du gang prend la résolution héroïque, de faire lui-même une apparition, revêtue de la robe de bal de la jeune fille, sur les balcons du palace…

C'est une pièce sur l'échec. La rupture. L'histoire d'un groupe de gangsters acculés. De petits braqueurs qui se prennent pour de grands criminels.

Les personnages sont à mi-chemin entre ciel et terre. Une sorte de purgatoire où tout se joue et où les destins peuvent basculer, d'un instant à l'autre.
Genet dans sa préface nous dit qu' ils ne se toucheront jamais. Mais il ne nous dit pas à quelle distance ils seront les uns des autres. C'est là pour moi que réside l'un des enjeux principaux de la pièce, la proximité des corps, la tension et le désir.

Générique

Mise en scène, scénographie et lumière Cédric Gourmelon

Régie générale Antoine Hordé
Régie son Ronan Branellec
Régie Lumière Alain Feunteun
Costumes Marino Marchand

Avec les élèves de l'école du TNB Mohand Azzoug, Damien Gabriac, Yassine Harrada, Thomas Jolly, Moanda Kamono, Dimitrios Koundourakis, Raphaël Leguillon, Arnaud Stephan

Création du 2 au 4 novembre 2005 au Quartz / Scène Nationale de Brest et représenté du 8 au 19 novembre 2005 pour le festival "Mettre en scène" au Théâtre National de Bretagne à Rennes.

Splendid's est un projet de l'Ecole du TNB (Rennes) réalisé en collaboration avec Réseau lilas et le Quartz / Scène Nationale de Brest

Presse

LES INROCKUPTIBLES
Patrick Sourd et Philippe Noisette - 23/11/2005
[…] Splendid's, dans la mise en scène de Cédric Gourmelon, permettait de reprendre pied avec le théâtre. Présenté sur un plateau nu, ce travail a le grand mérite de réunir une troupe de jeunes acteurs pour nous faire entendre, dans le moindre de ses détails, le magnifique de la langue de Jean Genet… "

OUEST FRANCE
4/11/2005
« …Une esthétique très réussie. Épurée, simple, jouant des métaphores : costumes noirs et blancs, un jean pour le rôle du policier corrompu, des micros pour les armes. Un peu comme si l'emphase de la tragédie grecque rencontrait une histoire de voyous. Une lecture de la pièce de Genet déroutante et poétique, où l'intrigue de la pièce semble dissolue par une mise en scène "sacralisante"… »


© Caroline Ablain