CÉDRIC GOURMELON


Né en 1974, il vit et travaille entre Paris et Rennes où est implanté Réseau lilas.

Metteur en scène et comédien, il est formé à l’école du Théâtre National de Bretagne (promotion 1994-1997). Il participe à différents projets à l’issue de sa formation, avant de se consacrer principalement à la mise en scène et à l'enseignement. En 2000, il danse avec Catherine Diverrès dans Le Double de la bataille (Théâtre de la Cité Internationale).
En 2001, il joue dans Violences de Didier-Georges Gabily, mis en scène par Stanislas Nordey (Théâtre National de la Colline).
En 2000 et 2002 il met en scène deux créations au Théâtre National de Bretagne: La Nuit, d'après des textes d'Hervé Guibert, Samuel Beckett et Luciano Bolis et Dehors devant la porte de Wolfang Borchert.
En 2004, il collabore à la mise en scène de Stanislas Nordey pour la création mondiale de l'opéra Les Nègres d'après Jean Genet à l'Opéra National de Lyon et au Grand Théâtre de Genève.
Metteur en scène associé au Quartz - Scène nationale de Brest de 2004 à 2007, il y monte et adapte différents textes: Words...words...words... d'après Léo Ferré, Ultimatum d'après Fernando Pessoa, David Wojnarowicz, Patrick Kerman et La Princesse Blanche de Rainer Maria Rilke.
Il se passionne pour l'oeuvre de Jean Genet dont il compte quatre mises en scène: Le Condamné à mort, Haute Surveillance, Splendid's et Le Funambule, et il s'intéresse également à des auteurs classiques avec Edouard II de Marlowe en 2008 qu'il traduit avec André Markowicz, Hercule Furieux et Œdipe de Sénèque en 2011.
Cédric Gourmelon travaille également à l'étranger, en Russie, où il a mis en scène une traduction du Pays lointain de Jean-Luc Lagarce en 2010 pour le MKhAT (Théâtre d'Art de Moscou), Tailleur pour dames de Feydeau en version russe, en 2013, pour le Théâtre Drama de Minousinsk, et au Maghreb depuis 2014.
Artiste associé à La Passerelle - Scène Nationale de Saint-Brieuc de 2011 à 2013, il y a notamment créé Au bord du gouffre d'après David Wojnarowicz en 2013 avant d'en recréer la même année une version différente pour le festival Mettre en Scène à Rennes. La même année, il est lauréat de la Villa Médicis hors les murs à New-York.
En 2016 il met en scène Tailleur pour dames de Georges Feydeau dans une nouvelle version, en français cette fois.

En janvier 2017 il a créé au Maroc Le Déterreur de Mohammed Khair-Eddine avec un acteur marocain, Ghassan El Hakim. Ce spectacle a été présenté en France, au Tarmac - Scène Internationale Francophone, en mars 2017.
En 2017, il met en scène Haute Surveillance de Jean Genet à la Comédie Française.

Il a dirigé de nombreux stages de formation de pratique théâtrale à l'Académie Expérimentale du Théâtre, à l'université Rennes 2, Paris 8, au Conservatoire d'art dramatique de Montpellier, à l'École d'acteur de Cannes (ERAC), à l'École d'acteur du TNB, à l'École Supérieure d'Art Dramatique de Paris (ESAD). Il dirige avec Nathalie Elain, les "Ateliers Démocratiques", gratuits et ouverts à tous.

Il mène depuis 2014 un projet au long cours, le Projet Genet - France / Algérie / Maroc, ayant pour objectif la création du spectacle Les Paravents de Jean Genet en 2020-21.


Crédit photo : Christian Berthelot